D’origine thaïlandaise, le Korat est un authentique asiatique : d’apparence fin, il est discret et attachant.

Le Maine Coon est la plus ancienne race de chats à poil long des États-Unis. Sa beauté et son caractère sociable en ont fait le favori des Américains.

C’est un chat robuste à la fourrure longue et épaisse. Son nom provient de l’État américain dont il est originaire, le Maine, et de racoon, qui signifie raton laveur en anglais.


Les origines, du folklore à la réalité


La légende.
Comme beaucoup de races, le Maine Coon a une origine entourée de légende. On raconte qu’il serait né des amours « biologiquement impossibles » entre un raton laveur et un chat. Il est vrai que sa robe et sa longue queue touffue le font ressembler au raton laveur. Selon d’autres sources, il aurait été envoyé aux États-Unis par Marie-Atoinette pendant la Révolution.


D’autres explications.
Certaines affirment que le Maine Coon est en réalité une variété à poil long de l’American Shorthair. Cependant, il est probable qu’il soit issu d’Angora ou de Chats des forêts norvégiennes, importés par des marins et qui auraient été croisés avec des Shorthairs locaux. Ces chats existaient dans d’autres États, mais c’est dans celui du Maine qu’ils furent enregistrés pour la première fois.




Un champion de longue date.
Quelle que soit son origine, le Maine Coon fréquente les expositions félines américaines depuis plus d’un siècle et gagna son premier prix dès 1895. L’arrivée des Persans sur les podiums lui a certes fait un peu d’ombre, mais ce chat est resté courant, surtout à la campagne, dans les fermes. Le Maine Coon a connu un regain d’intérêt durant ces vingt dernières années. C’est aujourd’hui la race la plus représentée aux États-Unis. Les pays européens n’ont découvert ce chat que dans les années 1980. Très populaire en Grande-Bretagne, il est néanmoins encore assez rare en France.


La splendeur d’un chat d’extérieur


Une fourrure adaptée.
L’aspect sauvage du Maine Coon résulte de sa taille, mais surtout de sa fourrure dense, à la collerette épaisse. En réalité, le Maine Coon a le pelage mi-long : seuls les poils de l’arrière du corps sont longs. C’est incontestablement un chat d’extérieur. Sa robe épaisse le protège de l’humidité et du froid et peut se passer d’entretien sans trop s’emmêler. Elle sera néanmoins plus agréable à caresser et plus belle si elle est brossée de temps en temps.


Un physique puissant.
Au début du siècle, le Maine Coon fut souvent employé comme race d’appoint pour donner plus de force aux Persans. Les deux races se ressemblaient alors davantage. Aujourd’hui le Maine Coon est très différent, notamment dans ses proportions.

C’est en effet un chat imposant « les mâles peuvent peser jusqu’à 9 kg » avec des pattes et un corps plus longs, et une queue très touffue. La race se rapproche aujourd’hui plus du Chat des forêts norvégiennes que du Persan. Les Maine Coons d’exposition ont néanmoins les os plus longs et plus légers que les autres.


La robe.
La tendance actuelle favorise des robes moins épaisses. La race se décline en des teintes et motifs très divers, excluant les marques sombres aux extrémités, lilas et chocolat. La variété la plus courante est le tabby marron, dont la teinte et la queue annelée sont à l’origine du nom de la race. Le Maine Coon existe aussi en couleurs uniformes, écaille-de-tortue (calico) et bicolore. Les yeux peuvent être dorés, verts, cuivre ou bleus, et parfois vairons.


Un tempérament équilibré


Autonome mais curieux.
La plupart des Maine Coons sont à la fois indépendants et affectueux. Ils aiment avoir de la compagnie, mais s’installeront de préférence à côté de vous plutôt que sur vos genoux. Ils aiment être au courant de tout ce qui se passe et vous suivront facilement par simple curiosité. Ils participent volontiers à vos activités, mais réclament rarement votre attention. Ils produisent un petit miaulement proche du piaillement d’un oiseau, très agréable.


Un doux géant.
Le Maine Coon se laisse assez facilement dresser et peut même apprendre à être tenu en laisse. Il vit longtemps et est calme et joueur. Son caractère assuré et pacifique lui permet de s’entendre avec d’autres animaux ainsi qu’avec les enfants. Sa personnalité facile à vivre et sa vitalité ont largement contribué à sa popularité. Les femelles ne produisent en général qu’une portée de quatre chatons par an. Les chatons sont souvent tous différents. En raison de leur taille, ils deviennent matures moins rapidement que la plupart des chats et peuvent encore grandir jusqu’à l’âge de 4 ans.


Note :
Le tortie tabby est le fruit d’un élevage minutieux. La teinte rousse caractéristique des parties plus claire de la robe doit être particulièrement marquée chez les chats de race. Au sein d’une même portée, les chatons présentent en général des robes très diverses.



Profil de la race


Espérance de vie: 12 à 15 ans

Poids à l’âge adulte: Mâles : 6 à 9 kg / femelles : 4 à 5.5 kg

Nombre moyen de chatons par portée: 1 à 4

Tempérament: le Maine Coon est un chat affectueux, joueur et indépendant. Il aime la vie en communauté. Puissant et résistant, il a besoin de beaucoup de place et de liberté.

Robe: noir, bleu, crème, roux, écaille-de-tortue, tortie bleu Blanc, marron, roux, bleu, crème, tortie, bleu, tortie tabby; tabby argenté, bicolore

Problème de santé lié à la race:
→ La dysplasie de la hanche peut être un défaut héréditaire. La tête du fémur est déformée, et la cavité articulaire du bassin trop peu profonde. Ce phénomène peut se produire dans l’une des hanches, ou dans les deux. Dans les cas extrêmes, le chat peut se trouver très handicapé. Il faut parfois recourir à la chirurgie.

→ La cardiomyopathie résulte du dysfonctionnement d’un muscle du cœur. Les symptômes peuvent se limiter à un léger souffle au cœur, ou provoquer une insuffisance cardiaque grave. La maladie se traite par des médicaments diurétiques et cardiaques qui peuvent soulager le chat légèrement atteint, mais les cas les plus graves s’avèrent souvent mortels.











© Chatterie Jovisca