Les soins à apporter à un chat adulte sont sensiblement les mêmes que pour un chaton, sauf sur un point : votre chat est à présent en âge de procréer. Bien qu’il ne soit plus un bébé, les habitudes de votre chat concernant la nourriture, la toilette et les jeux doivent rester inchangées. Dans le cas contraire, parlez-en à votre vétérinaire.




La maturité sexuelle

Malgré les apparences, votre chaton est devenu un adulte capable de se reproduire. La puberté du chat commence à environ 6 mois, et un chat est adulte entre 1 et 3 ans suivant sa race, les gros chats et les chats à poil long mettent un peu plus de temps; voir : Le mâle. Si vous ne souhaitez pas qu’il ait des petits, il est plus prudent de le faire castrer avant qu’il n’atteigne la maturité sexuelle. Les chats non castrés, en particulier les mâles, ont tendance à errer et à chercher la bagarre. De plus, ils vont marquer leur territoire avec leur urine à l’intérieur comme à l’extérieur.


Éviter les accidents

Les chats sont des explorateurs, adroits certes, mais cela leur occasionne parfois des surprises. Ils sont capables de grimper dans la cheminée, de mordre des fils électriques, de renverser un fer à repasser! Ils peuvent mâcher des plantes vénéneuses, entrer par curiosité dans le lave-linge, se coucher sous une voiture ou même sous son capot. Un chaton ou un jeune chat fait davantage de bêtises. Mais il est assez facile de le discipliner. Arrêtez-le quand il court au danger par un ferme « non », évitez les tentations en fermant les portes et ne laissez pas les fenêtre ouvertes.


Faire de l’exercice




Tout comme les chatons, les chats adultes ont besoin de jouer, sans quoi ils s’ennuient et risquent d’occasionner des dégâts; voir : L’importance du jeu. Les chats qui doivent rester enfermés ont moins de possibilités de faire de l’exercice. Si vous êtes absent toute la journée, deux chats se tiendront mutuellement compagnie. Incitez-les à faire de l’exercice en leur offrant des jouets et en prenant le temps de jouer avec eux à votre retour. Si vous voulez que votre chat puisse entrer et sortir de la maison à sa guise, aménagez une ou plusieurs chatières. Un loquet permet d’éviter des surprises désagréables, comme une souris ou un oiseau ramenés à la maison en votre absence, ou l’intrusion de chats étrangers.






Soins de routine

  • Nourrissez votre chat de manière équilibrée.

  • Donnez-lui de l’eau fraîche à volonté.

  • Pesez-le tous les six mois. Une prise ou une perte importante de poids devra vous alerter.

  • N’oubliez pas les rappels de vaccins tous les ans; voir : La vaccination.

  • Vérifiez qu’il n’a pas de vers et traitez-le deux fois par an, quatre s’il chasse beaucoup.

  • Toilettez-le chaque semaine, ou chaque jour s’il a le poil long ; voir : Le toilettage.

  • Nettoyez doucement ses yeux et ses oreilles avec un coton humide.

  • Vérifiez qu’il n’a pas de puces ; voir : Les parasites courants et traitez-le régulièrement.

  • Source : Votre chat (John et Caroline Bower)











    © Chatterie Jovisca