La punition est non seulement inefficace, mais elle augmente en plus considérablement le niveau d’anxiété du chat, pouvant le mener vers une dépression, des comportements agressifs ou de la malpropreté. Ainsi, en voulant corriger des comportements indésirables par la punition, vous prenez le risque d’en créer d’autres, parfois bien plus graves.


5 raisons expliquant pourquoi punir un chat qui monte sur la table est inefficace

1. Inconsistance
En règle générale, le chat se fait punir seulement lorsque son propriétaire le voit monter sur la table. Mais si celui-ci n’est pas là, ou encore si le chat y monte en catimini, il n’y a aucune conséquence pour lui. Il s’agit ici du principe de « loterie » où l’animal gagne plus souvent qu’il ne perd. Ca vaut donc le coup d’essayer!


2. Motivation
Les gains potentiels du chat à la « loterie » deviennent particulièrement intéressants et motivants s’il a déjà trouvé par le passé de la nourriture sur la table, ne serait-ce qu’une seule fois. Le chat n’apprendra certainement pas à s’en tenir loin si des odeurs alléchantes le motivent à prendre le risque d’y monter!


3. Instinct
Même s’il n’y a pas de nourriture sur la table, le chat ressent un besoin instinctif et essentiel d’y monter. En effet, ce meuble en hauteur constitue pour lui un bon endroit où se pencher, d’autant plus que, comme il est généralement situé, dans les maisons québécoises, au centre de l’action, il offre une excellente vue sur plusieurs pièces. Toutes ces conditions permettent au chat de surveiller son territoire de manière efficace, comme il le ferait du haut d’un arbre dans la nature. Ainsi, une punition appliquée contre un comportement instinctif est inutile, car elle va contre la nature même de l’animal.


4. Le timing
Le moment où la punition est administrée peut également porter à confusion. Prenons le cas d’un chat qui aurait passé une heure sur la table sans que son maître, occupé à regarder la télé, s’en aperçoive. Si celui-ci le punit seulement lorsqu’il le voit, alors que le chat commençait à se laver par exemple, l’animal ne pourrait-il pas croire qu’il est puni parce qu’il se lavait? Lorsqu’une punition n’est pas appliquée au bon moment, (c’est une question de secondes), le chat peut mettre beaucoup de temps à comprendre pourquoi il est puni.


5. Attirer l’attention
Finalement, le chat pourrait rapidement apprendre qu’aller sur la table est un moyen très efficace pour obtenir l’attention de ses propriétaires, même si cette attention est négative.




Qu’ce qu’une punition?

À tous ceux qui pensent que l’emploi d’un vaporisateur d’eau ne constitue pas vraiment une punition, détrompez-vous! Votre chat sait très bien que l’appareil ne se déclenche pas seul et qu’il est au bout de votre bras. Ce n’est pas aussi violent qu’une punition physique mais, aux yeux de l’animal, c’est la même chose. De plus, toute punition, même verbale, augmente considérablement le niveau d’anxiété du chat et engendre une peur envers son propriétaire.


Comment corriger les comportements indésirables

Voici quelques conseils simples qui pourraient changer votre vie et celle de votre chat


Indiquez à votre chat quels sont les comportements que vous voulez qu’il adopte plutôt que de punir ceux que vous n’approuvez pas. Utilisez pour ce faire les récompenses.

  • En récompensant votre chat, il sera plus enclin à adopter un nouveau comportement et sera aussi heureux de le faire, ce qui abaissera son niveau d’anxiété. Lorsque vous voudrez lui inculquer un nouveau comportement, l’apprentissage sera plus facile, puisqu’il aura « appris à apprendre » et cherchera à comprendre rapidement ce qu’il doit faire pour obtenir la récompense.

  • Modifiez l’environnement en fonction des besoins de votre chat. N’oubliez-pas que c’est un animal territorial : un simple changement dans son espace de vie peut modifier du tout au tout son comportement.

  • Comme le chat a besoin, pour se sentir en sécurité, de pouvoir surveiller son territoire d’un perchoir, la table de la cuisine est très attrayante à ses yeux. Il suffi donc de lui offrir un meilleur emplacement stratégique, tel un arbre à chat. Généralement plus haut que la table, il sera des plus invitants pour votre chat, surtout si vous y déposez régulièrement des gâteries alléchantes!

  • Si des modifications d’environnement sont impossibles il faudra songer à faire des compromis. Votre chat éprouvera constamment ce besoin instinctif de se poster en hauteur, et la table sera toujours une de ses positions favorites. Toutefois, il est possible de lui indiquer les moments où il lui sera permis d’y monter.

  • En utilisant le renforcement positif, apprenez-lui à ne pas monter sur la table lorsque vous y mangez; enseignez-lui, avec des gâteries ou des jeux, qu’il a plus à gagner en restant par terre qu’en montant sur la table!


  • Source : Magazine Animal











    © Chatterie Jovisca