Divers parasites vivent dans le pelage du chat ou encore dans son organisme. N'attendez pas que votre chat soit infecté pour agir. Les parasites externes s'accrochent sur la peau du chat et se nourrissent de son sang; les parasites internes vivent dans ses viscères. Un certain nombre d'entre eux peuvent également se transmettre à l'homme et s'avérer être un danger pour votre famille. Aussi, les traitements de prévention doivent faire partie des soins réguliers à apporter à votre chat. Certaines conditions, telles que le climat et l'environnement, favorisent l'apparition de parasites. Les puces se produisent par temps chaud, mais avec le chauffage central, elles sont devenues un fléau permanent; les ascaris se répandent dans les zones urbaines plutôt qu'à la campagne. Demandez à votre vétérinaire de vous prescrire un traitement préventif pour votre chat.


Les parasites externes


Si votre chat a des puces, aller voir le site Advantage un excellent produit contre les puces.

Les puces
Les puces vivent dans la fourrure du chat et se nourrissent de son sang. Une infestation importante peut provoquer de l'anémie, de l'eczéma et bien d'autres ennuis de santé. Les femelles pondent entre 20 et 50 œufs par jour, qui en tombant du pelage du chat se répandent partout dans la maison. Par temps chaud, les œufs éclosent au bout d'une dizaine de jours. Après un stade larvaire, la puce adulte se met immédiatement à sucer le sang de son hôte pour vivre. Elle meurt après trois semaines, mais la larve est capable de rester endormie par un temps froid près d'une année! Administrez régulièrement des traitements anti-puces; ils empêchent les œufs d'éclore et donc la reproduction. Ces traitements existent sous diverses formes; aérosol, lotion, gélules que l'on mélange à la nourriture du chat. S'il est infecté de puces, vous devrez traiter scrupuleusement sa couche ainsi que tous les endroits de votre maison où il a l'habitude d'aller.

Les poux
Les poux ont de petits insectes de couleur marron, qui se déplacent lentement le long du pelage et de la peau du chat. Ils vivent sur lui en y déposant les œufs (lentes). Les traitements anti-puces permettent de lutter aussi contre les poux.

Les tiques
Les tiques sont de minuscules parasites de la famille des araignées. Elles n'affectent généralement que les chats vivant en zone rurale. Les tiques s'accrochent à la fourrure du chat et se nourrissent de son sang. Elles tombent au bout de quelques jours repues. Bien qu'elles ne causent qu'une irritation locale, mieux vaut les retirer car elles peuvent transmettre des maladies.

La gale
La gale ou la teigne est provoquée par des acariens invisibles à l'œil nu, qui se transmettent par simple contact. Ils se nourrissent sur la peau de l'animal ou dans le canal auriculaire (gale auriculaire), causant des irritations importantes. La gale peut être traitée avec des produits acaricides.


Quel est le meilleur moyen pour vérifier si mon chat a des puces ?

On voit plus facilement la déjection des puces que la puce elle-même. Les puces ont la forme de petits points noirs, particulièrement repérables sur un pelage blanc. Leurs déjections, constituées de sang digéré, sont reconnaissables à leur couleur marron-rouge. Si votre chat n'est pas blanc, placez-le sur une serviette blanche et brossez soigneusement son pelage; vous verrez les puces et les excréments tomber. Utilisez une éponge ou un coton humide pour les ramasser.


Comment faire pour débarrasser mon chat d'une tique ?

Pour retirer une tique, la seule façon qui ne présente aucun risque est le tire tique. Si la tique est trop petite pour être retirée au tire tique, il faut simplement la prendre délicatement avec une pince a épiler et la faire pivoter tres doucement.


Que pensez-vous des colliers anti-puces ?

Leur efficacité est très insuffisante et ne permet pas l'élimination définitive des puces. De plus, il cause des allergies dermatologiques chez certains chats.


Les Parasites internes

Ce sont pour la plupart des vers. Un chat chasseur peut manger une proie infectée, telle qu'un petit rongeur, un scarabée ou un oiseau. Les vers vivent dans l'intestin du chat et causent de vives douleurs abdominales, des diarrhées, de l'anémie et une perte de poids. Il est important de bien protéger votre chat à l'aide de traitements vermifuges réguliers qui lui permettront de se débarrasser des œufs et parfois même des vers dans ses excréments. Pour éviter que les parasites se répandent à nouveau, jetez toujours les selles dans vos toilettes.

L'ascaris
L'ascaris est un petit vers au corps blanchâtre long de 5 à 13cm. Vivant dans l'intestin du chat, il peut être expectoré ou évacué dans les selles. Les larves étant présentes dans le lait de la chatte, presque tous les chatons en sont infectés vers 3 ou 4 semaines. S'ils sont très atteints, ils ont la diarrhée et le ventre gonflé. Il est conseillé de traiter de manière préventive les chatons à intervalles réguliers, de leur troisième semaine jusqu'à l'âge de six mois. Par la suite, donnez un vermifuge tous les six mois aux chats qui passent beaucoup de temps à l'extérieure de la maison et une fois par an pour les chats qui vivent à l'intérieur. Demandez l'avis de votre vétérinaire. Il est impératif de traiter les femelles pendant la gestation et la période d'allaitement.

Le ténia
Le ténia est un ver plat et segmenté. Il se développe dans l'intestin du chat où la " tête " est accrochée. Le plus commun, le dipylidium, peut mesurer jusqu'à 50 cm de long. Au fur et à mesure qu'il grandit, les anneaux remplis d'œufs se détachent et sont rejetés avec les selles. Puis ils se dessèchent (ils ressemblent à des grains de riz) et s'ouvrent en libérant les œufs qui peuvent être mangés par des larves de puces. Le chat est contaminé en avalant la puce devenue adulte, en faisant sa toilette ou en mangeant une proie infestée. Aussi l'élimination des puces doit aller de pair avec le traitement antiténia, administré par voie orale ou par piqûre. Dès lors, le chat doit être régulièrement traité. Il est aussi déconseillé de nourrir votre chat de viande crue.

La toxoplasmose
La toxoplasmose est une maladie parasitaire provoquée par un protozoaire minuscule qui vit dans les intestins du chat, mais qui peut aussi se transmettre à l'homme. C'est en mangeant des proies ou de la viande crue infectée ou encore en léchant les selles d'un animal porteur que le chat contracte la maladie. Il devient alors anorexique et souffre de troubles intestinaux. Pour éviter d'être contaminé, utilisez des gants pour nettoyer la litière du chat et laissez cette tâche à un autre membre de la famille si vous êtes enceinte.

Les coccidies
Les coccidies sont des protozoaires qui vivent dans l'intestin du chat mais ne provoquent pas de lésions importantes, sauf dans le cas de chatteries surpeuplées. Les symptômes sont les suivants : diarrhée intermittente, perte de poids et parfois traces de sang dans les selles. Un traitement spécifique vous sera prescrit par votre vétérinaire. Par ailleurs, une hygiène quotidienne de la litière est indispensable pour s'en débarrasser.


Le ver blanc
Le ver blanc et un parasite que l'on trouve surtout dans certaines régions des États-Unis et en Australie. Il pond ses œufs dans l'herbe ou sur le sol, puis le chat les ingère en mangeant de l'herbe; les larves se déplacent sous la peau des pattes essentiellement, causant de fortes démangeaisons. Les chatons peuvent également être infestés par le lait de la mère. Si vous vous rendez dans ces régions, il est indispensable d'administrer un traitement préventif à votre chat.

Le ver du coeur
Le ver du cœur est un petit parasite qui, comme son nom l'indique, s'installe dans le cœur de l'animal hôte; il touche surtout les chats et les chiens. C'est la piqûre d'un certain moustique qui contamine l'animal. Le sang infecté circule et le parasite se développe dans le cœur, où il fait obstacle à l'oxygénation du sang par les poumons, causant une mort certaine de l'animal par arrêt cardiaque. Les symptômes sont des difficultés respiratoires et une perte de poids. De plus, un parasite est surtout présent dans certaines régions des États-Unis et du Canada. Il faut traiter votre chat préventivement avec des comprimés que l'on mélange à l'alimentation de façon quotidienne ou une fois par mois.

Le ver du poumon
Le ver du poumon s'attaque aux poumons du chat. L''infection provoque de la toux et le chat a d'énormes difficultés pour respirer. Les larves du ver sont transmises par les selles d'un animal infecté; elles ont pour hôtes intermédiaires les limaces, les escargots, les oiseaux et les petits rongeurs. Le chat est contaminé lorsqu'il chasse ces proies. Il existe des traitements spécifiques que vous prescrira votre vétérinaire.

Source : Votre chat (John et Caroline Bower)











© Chatterie Jovisca