Il peut arriver qu’un chat s’évanouisse sans raison apparente.
Vérifiez alors sa respiration et notez précisément les circonstances de son malaise.
Ce que vous direz au vétérinaire peut être vital.


Si vous retrouvez votre chat sans connaissance, restez calme. Écartez délicatement l’animal de tout danger immédiat (s’il est allongé sur la route, par exemple). Assurez-vous que rien n’obstrue sa gorge ou son nez et couchez-le sur le côté avec le cou légèrement allongé et la tête un peu plus basse que le reste du corps. Sortez sa langue sur le côté. Vérifiez sa respiration et son rythme cardiaque puis procédez aux manœuvres de la respiration artificielle si nécessaire (voir : Premiers secours). Couvrez le chat pour qu’il n’ait pas froid et amenez-le chez le vétérinaire sans tarder. Ne lui donnez aucun médicament ou boisson alcoolisée.

Les causes possibles du malaise


L’état de choc
Un malaise soudain peut être provoqué par une hémorragie interne due à un accident ou à une chute, par une rupture interne ou encore par une défaillance aiguë du métabolisme. Lors d’un tel choc, le sang ne parvient plus aux extrémités (oreilles, pattes, queue) car il se concentre autour du cœur et du cerveau pour leur fournir l’oxygène. Les extrémités deviennent blanches, et le chat ne réagit plus. S’il n’est pas traité rapidement, le choc peut s’avérer fatal, en particulier chez les chats âgés ou convalescents. Rendez-vous d’urgence chez le vétérinaire.


Le malaise dû à une pathologie
Un malaise peut survenir lorsque le corps est privé d’un élément vital tel que l’oxygène ou le glucose. Si l’oxygène n’atteint pas le cerveau à cause d’un problème circulatoire, insuffisance cardiaque ou obstruction des voies respiratoires, par exemple, le corps entier ne peut plus fonctionner et l’animal s’effondre. Le cœur tente alors d’envoyer directement l’oxygène au cerveau et il arrive que le chat se relève de son évanouissement après 1 ou 2 minutes. À moins que la cause ne soit sérieuse les effets secondaires sont sans gravité. Le chat peut avoir un malaise occasionnel, mais il arrive que les symptômes se répètent, parfois même à 2 ou 3 mois d’intervalle.




Diagnostiquer la cause du malaise


La brièveté du malaise peut rendre difficile l’identification des problèmes sous-jacents. Des analyses sanguines permettront de mesurer le taux de glucose, mais les résultats ne seront fiables que si l’échantillon a été prélevé pendant le malaise. De même, une insuffisance cardiaque causant des malaises occasionnels ne peut pas être détectée par un simple examen du cœur ou des poumons au stéthoscope lorsque le chat est rétabli. Si les accès sont fréquents, le chat devra être hospitalisé pour permettre l’observation et l’analyse de ses réactions, ainsi que le fonctionnement de son corps au moment d’un malaise.



Principaux types de malaise


Symptômes
Causes possibles
Ce qu’il faut faire
Corps sans réaction, extrémités froides,
gencives pâles, respiration accélérée
ou ralentie
État de choc
Maintenez le chat au chaud.
Courez chez le vétérinaire.
Corps sans réaction,
saignement du nez ou ailleurs,
griffes abîmées
Accident de la circulation
Maintenez le chat au chaud.
Courez chez le vétérinaire.
Corps sans réaction à proximité
d’une source électrique
Électrocution
Coupez l’électricité avant de toucher le chat.
Courez chez le vétérinaire.
Corps sans réaction, respiration rapide, extrémités chaudes
Coup de chaleur dû peut-être à une atmosphère confinée
Faites baisser la température du
corps à l’eau tiède
(mais sans excès).
Consultez le vétérinaire.
Malaise léger et qui disparaît rapidement
Manque d’oxygène dans le cerveau, qui peut être dû a un gros effort ou à une crise de toux
Installez votre chat confortablement et rassurez-le. Consultez le vétérinaire.










© Chatterie Jovisca