Les animaux souffrant de cataracte perdent la vue avec le temps. Toutefois, certains d’entre eux pourront échapper à la cécité grâce à des lentilles oculaires.

À qui attribue-t-on le mérite de cette excellente nouvelle? À S&V Technologies, (à Hennigsdorf, en Allemagne) fondée par la chimiste et femme d’affaires Christine F. Kreiner. Depuis 2008, les lentilles, fabriquées sur mesure, ont permis de redonner la vue à des dizaines d’animaux de compagnie, mais aussi à des lions, à des girafes, à des tigres, à des ours et à des rhinocéros!






Quel animal peut en bénéficier?

Tous les animaux ne peuvent être candidats à cette opération délicate. « Si l’animal est aveugle en raison de certaines maladies de la rétine ou d’un glaucome associé à la cataracte, nous ne pouvons pas procéder à la pose de lentilles, car cela n’aiderait en rien l’animal », explique la Dr Ingrid Allgoewer, vétérinaire spécialiste des petits animaux et diplômée du Collète européen des ophtalmologistes vétérinaire (ECVO). Mais pour les autres, c’est sans faire un jeu de mots, le jour et la nuit! « Avant de subir son opération, Bonnie, un teckel femelle de 10 ans, fonçait dans les buissons et trébuchait sur le moindre obstacle », raconte son maître.

Avant de subir la chirurgie, l’animal est mis sous anesthésie générale. Les lentilles permanentes, en acrylique, sont alors implantées définitivement à l’intérieur de l’œil. Même si la procédure et les visites de contrôle coûtent environ 2700$, elles peuvent grandement améliorer la qualité de vie des animaux et parfois même les sauver, explique la fondatrice de S&V Technologies. « Certaines animaux comme les chevaux n’ont plus envie de vivre quand ils perdent la vue », dit-elle dans une entrevue à LAFP. Dans le cas d’un cheval de course ou d’un chien-guide entraînés à grands frais, l’investissement peut sembler logique, sans oublier que pour bien des gens, les animaux de compagnie sont des membres à part entière de la famille.


Une innovation qui a fait ses preuves!


Ainsi, depuis 2008, Bonnie n’est pas la seule à avoir retrouvé la vue grâce aux lentilles oculaires permanentes. Dans son article, l’AFP rapporte qu’un parc naturel australien a fait soigner un kangourou devenu aveugle et qu’un zoo roumain a fait opérer une lionne qui avait des troubles de la vision. On apprend également que le World Wildlife Fund a payé le coût des opérations de plusieurs ours bruns vivant dans une réserve en Chine. Ces lentilles permanentes ne sont pas encore vendues au Canada, mais l’entreprise allemande travaille fort pour que sa technologie soit offerte partout dans le monde.