Certaines personnes croient que les chats qui sortent de la maison sont comblés, en comparaison de ceux qui ne peuvent contempler le monde extérieur que par les fenêtres. Contrairement à ce que plusieurs pensent, un chat d’intérieur est aussi heureux qu’un chat d’extérieur, et ce, particulièrement s’il n’a jamais connu l’univers de l’autre côté des murs de sa demeure. Si vous considérez la possibilité qu’il aille à l’extérieur, vous devez évaluer les dangers potentiels qui le guettent lorsqu’il est en liberté. D’abord, bien qu’elles soient magnifiques, colorées et qu’elles dégagent un parfum sublime, certaines plantes de nos plates-bandes sont toxiques pour les félins. C’est notamment le cas du gui, des tulipes, des lis, des jacinthes, des azalées, des jonquilles et des hydrangées. Même certaines plantes à fleurs d’intérieur, comme le traditionnel poinsettia, doivent être disposées stratégiquement dans la maison afin que Minou n’y ait pas accès. Sinon, vous pouvez vous procurer des végétaux artificiels, dont certains, très beaux, sont fidèles à la réalité. Donc, si vous avez le pouce vert, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire afin d’obtenir une liste exhaustive des plantes toxiques.


La vie urbaine

Malheureusement, les chats qui, chaque année, sont heurtés par une automobile sont nombreux. Vous devez donc tenir compte de la circulation routière près de chez vous, car rares sont les chats qui se contenteront de demeurer bien en sécurité dans le jardin. De plus, il est possible que votre animal soit victime d’autres animaux, tels les chiens, les moufettes ou les rations-laveurs. Certaines des rencontres entre eux peuvent être seulement désolantes, alors que d’autres seront fatales. Vous devez donc évaluer tous les dangers possibles selon votre lieu de résidence avant de prendre la décision d’autoriser ou non l’accès à l’extérieur à votre chat. En outre, s’il ne reçoit pas de traitements préventifs à cet effet, Minou peut revenir à la maison infesté de puces et les transmettre aux autres animaux de la maisonnée. Enfin, il peut attraper la toxoplasmose, une maladie infectieuse causée par un parasite et qui peut être transmise à l’humain; elle est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes. C’est pourquoi ces dernières devraient s’abstenir de nettoyer la litière et bien se laver les mains après avoir caressé le chat.
Les grandes amours

Si vous laissez sortir une chatte qui n’est pas stérilisée, tous les chats mâles du quartier viendront la courtiser. Ces derniers miauleront à votre porte toute la nuit, ce qui perturbera votre sommeil et votre tranquillité. Quelques mois plus tard, les chatons qui résulteront de ces rencontres seront à la recherche d’une famille d’accueil.

Par ailleurs, le chat mâle qui n’est pas castré a un besoin instinctif de marquer son territoire; il le fera autant chez vous que dans le jardin et le quartier. Il adopte ce comportement, car il veut que les femelles sachent qu’il est disponible. Il laisse son odeur à des endroits stratégiques en y frottant certaines parties de son corps dotées de glandes, telles que ses joues, sa queue et ses coussinets. Pour terminer le marquage de son territoire, il urinera d’une façon particulière, soit en demeurant debout et en frétillant de la queue. Les autres chats du quartier qui repèrent sa présence le perçoivent donc comme un concurrent, ce qui explique les nombreuses batailles entre eux.

Les côtés positifs

Bien que de nombreux dangers guettent le chat à l’extérieur, plusieurs propriétaires permettent tout de même à leur protégé de sortir et tout va bien. D’autres ne lui donnent accès qu’au balcon, par mesure de sécurité ou parce qu’ils vivent en appartement. Enfin, il est possible de laisser aller son chat dans le jardin en l’attachant à l’aide d’un harnais et d’une laisse afin qu’il ne se sauve pas et qu’on puisse le surveiller pour avoir l‘esprit tranquille. Cependant, ce n’est pas tous les chats qui tolèrent d’emblée le port du harnais, certains ayant besoin d’une période d’adaptation avant d’être à l’aise. Par la suite, votre compagnon sera ravi de s’étirer et de faire la sieste au soleil, d’écouter le bruissement des feuilles, d’observer les écureuils et les oiseaux, et de jouer avec des insectes. Toutefois, ne vous surprenez pas s’il revient au bercail avec une offrande dans la gueule (un rongeur ou un oiseau), parce que ce sera sa façon de vous prouver son amour!



Les chats d’extérieur

Les avantages
Ayant la possibilité de vaguer librement, de courir, de grimper et de chasser, les chats d’extérieur risquent moins de s’ennuyer, et donc de devenir frustrés, renfermés ou obèses.

Les inconvénients
En revanche, ce mode de vie n’est pas sans comporter certains risques, auquels, les chatons, les chats âgés ou sourds sont particulièrement exposés. Bagarres, accidents et maladies transmises par d’autres chats sont le lot de ce mode de vie. De plus, les chats avec pedigree peuvent devenir la proie de voleurs.

Conseils
Les zones rurales et les banlieues présentent moins de risques que la ville, mais un chat n’y est jamais à l’abri d’une blessure, d’un refroidissement ou d’un coup de chaleur, une chatière lui permettra d’aller et venir à sa guise et de trouver refuge quand il fait trop froid ou trop chaud.

Note
Ne laissez pas sortir votre chat la nuit, même si votre chat adore ça. Il est préférable de le garder à l’intérieur lorsqu’il fait noir, puisque c’est à ce moment-là que le risque de perdre votre chat est le plus élevé. Comme il y a peu de circulation automobile durant la nuit, les chats ont tendance à s’aventurer plus loin et malheureusement, plusieurs d’entre eux ne reviennent jamais chez eux. Pour vous assurer que votre chat passe la nuit dans la maison, prenez l’habitude de lui offrir de la nourriture en début de soirée (ce peut être ses friandises par exemple). Ne voulant pas manquer l’heure du lunch ou des gâteries, il se présentera à la porte. Il vous suffira alors de ne pas le laisser ressortir.

Les chats d’intérieur


Les avantages
Les chats d’intérieur mènent une vie plus sécurisante et ils sont souvent plus affectueux car ils passent plus de temps en compagnie de leur maître. Ils dépendent de lui tant pour l’affection que pour le jeu. Cependant, vous devez être suffisamment disponible.

Les inconvénients
S’il obtient trop facilement tout ce dont il a besoin, un chat d’intérieur risque de manquer de stimulations et d’activités, ce qui peut l’amener à s’ennuyer et à s’attaquer aux meubles pour se distraire.

Conseils
Essayer de rendre la vie en appartement attractive à votre chat en lui achetant des jeux. Fabriquez-lui une aire de loisir avec des tunnels en carton, des cordes à escalader… Mettez à sa disposition un grattoir. Si votre appartement est situé à un étage élevé, placez un treillage devant les fenêtres pour éviter tout accident.