Seulement un chat est capable de s'habituer à toute nouvelle situation et, la plupart du temps, il accepte sans problème un déménagement. Il suffit de lui donner le temps de se familiariser avec sa nouvelle demeure. Si votre chat est habitué à sortir à l'extérieur, attendez qu'il s'acclimate à son nouveau domicile avant de le laisser sortir. Il aura besoin d'un peu de temps pour établir son nouveau territoire avec les autres chats du voisinage.


Le panier de transport

Un chat effrayé devient imprévisible et il est alors capable de s'enfuir ou de se faufiler à l'extérieur. C'est pourquoi un transporteur est indispensable. Il est préférable de ne pas nourrir votre chat au moins une heure avant le départ, sinon il peut avoir mal au cœur et vomir pendant le transport. " Si c'est un chaton",. placez dans le transporteur une couverture ou un jouet. Si vous avez deux chats et qu'ils s'entendent bien, vous pouvez les placer dans le même transporteur à condition que celui-ci soit assez grand pour qu'ils puissent se retourner sans problème.




Le transport en voiture

Ne cédez pas à la tentation de laisser sortir votre chat de son sac pendant le voyage. Il peut en effet être dangereux pour le conducteur. Le transporteur doit être bien posé sur la banquette ou au sol. Durant les longs trajets, le ronronnement du moteur provoque généralement l'assoupissement des animaux. Mais si votre chat déteste voyager, n'hésitez pas à demander à votre vétérinaire un léger calmant. Il faut compter une demi-heure avant que le calmant ne fasse effet.


Le transport en avion

Pour les voyages en avion, les chats doivent être installés dans une mallette spéciale aux normes de la compagnie aérienne. Renseignez-vous à l'avance.

Source : Votre chat (John et Caroline Bower)









© Chatterie Jovisca