Tout comme il existe dans la race humaine des personnes plus intelligentes que d’autres, il existe des chats plus ingénieux que d’autres. Nous vous proposons ici quelques aspects à analyser pour bien évaluer le nouveau d’intelligence de votre petit félin.

On a longtemps cru que le chien était plus intelligent que le chat, alors que les deux ont sensiblement le même niveau d’intelligence. La principale différence entre les deux espèces réside surtout dans la difficulté à motiver un chat à apprendre. Ainsi, plusieurs tests d’intelligence favorisent le chien au détriment du petit félin, car il est facile de le motiver à accomplir une action.

Par contre, la réaction d’un chat à un test est souvent faussée à cause de la perception qu’il a du test. Par exemple, si on demande à l’animal de tirer sur une ficelle pour ouvrir une porte qui donne accès à la nourriture, les résultats peuvent être tronqués, car le petit félin préférera peut-être s’amuser avec la ficelle plutôt que d’accéder à la nourriture. Par ailleurs, il est totalement illogique pour un chat de dépenser plus d’énergie pour atteindre sa nourriture que l’énergie que lui rapportera sa proie. Comme c’est un bon chasseur, le félidé choisira plutôt de s’attaquer à une autre proie plus facile. Voilà pourquoi certaines maîtres pensent que leur chat n’aime pas jouer sur une longue période. Petit conseil : laissez votre petit compagnon attraper son jouet (qui en fait sa proie) pour le garder motivé. Le petit félin est un chasseur qui attrape sa proie une fois sur trois environ. À vous de respecter ce ratio de un sur trois, en variant un peu, lorsque vous jouerez avec lui.



Des éléments en rapport avec le comportement de l’animal peuvent aussi fausser les données. Ainsi, plusieurs tests d’intelligence utilisent l’ignorance pour confirmer la validité du test. Or, pour un chat, l’ignorance est un signe de non-confrontation. Un petit félin pourra ignorer un autre individu simplement pour être courtois et non par manque d’intérêt envers celui-ci. Il y a aussi les capacités sensorielles propres à chaque espèce. Présenter un jeu d’une certaine couleur ou d’une certaine odeur sera interprété de façons différentes selon les espèces animales.

L’intelligence du chat se distingue par sa patience et sa créativité. Prenons un test où il a été demandé à un chat d’exécuter une tâche pour obtenir une récompense. Ensuite, le chat devrait faire le test deux fois avant d’avoir la récompense, puis trois fois et ainsi de suite. Le petit félin a été jusqu’à répéter le test 2630 fois avant d’obtenir sa récompense!

Par ailleurs, un chat pourra faire preuve de beaucoup d’ingéniosité pour parvenir à ses fins. Prenons le cas d’un chat qui, voyant souvent son maître sortir une tranche de pain pour aller nourrir les oiseaux dans la cour, a appris à ouvrir la porte du placard, a éventrer le sac de pain, à prendre et à transporter une tranche jusqu’au milieu de la cour et à aller se cacher pour attendre qu’un oiseau tombe dans son piège. Donc, si votre petit compagnon veut quelque chose et que sa motivation est assez grande, il peut être très patient et ingénieux. Mais vous le saviez déjà, non?

Par contre, un chat peut se sentir frustré très rapidement s’il n’obtient rien du tout à court terme. En effet, il apprend beaucoup plus rapidement par des expériences positives, comme la récompense, que par des expériences négatives, comme la punition, qui ne fonctionne pas vraiment.

Voilà pourquoi il est difficile de faire passer des tests d’intelligence à un chat. Il faut éviter de juger l’ingéniosité d’un petit félin uniquement par sa capacité à faire des « trucs », qu’on appelle l’intelligence pratique. Il faut évaluer tous les aspects de l’intelligence de l’animal en tenant compte de son éducation, mais aussi de son intelligence émotionnelle, sociale, spatiale, etc.



Faites le test


Voici un petit test amusant qui pourra vous aider à évaluer l’intelligence de votre chat. Nous avons choisi cinq catégories qui en donnent une approximation. Notez qu’il existe d’autres classes et que plusieurs facteurs doivent être considérés. Ainsi, ce test n’a rien de scientifique et ne doit pas être pris comme une évaluation absolue des capacités intellectuelles de votre chat. Si les spécialistes éprouvent de la difficulté à estimer l’intelligence de la race féline, nous ne pouvons prétendre avoir trouvé la formule magique!

Pour chacun des énoncés qui s’applique à votre chat, additionnez ou soustrayez les points entre parenthèses dans chacune des catégories.


Intelligence de communication


(0 = faible : 3 = Moyenne; 5 = Excellente)
C’est la capacité du chat à comprendre et à communiquer avec d’autres individus.

(+1) Votre chat ne réagit pas lorsque vous êtes fâché et que ça ne le concerne pas.
(+1) votre chat vient lorsqu’on l’appelle par son nom.
(+1) Vous comprenez au moins quatre demandes différentes de votre chat.
(+1) Votre chat vous imite lorsque vous avez les yeux mi-clos et que vous détournez la tête.
C’est un signe d’apaisement que beaucoup de chats comprennent.
(+1) Quand vous cessez de jouer brusquement, votre chat va chercher un autre jouet et vous le rapporte pour continuer à s’amuser.




L’intelligence émotionnelle


(-3 = faible; 0 = moyenne; +3 = excellente)
Cette capacité nous permet d’évaluer de façon dont le chat maîtrise ses émotions et évalue celles des autres.

(-2) votre chat urine parfois sur votre lit ou le divan lorsque vous prenez des vacances,
indiquant qu’il désire se sécuriser en recherchant votre odeur là où elle est la plus présente.
(Notez qu’il peut y avoir d’autres raisons expliquant ce comportement.)
(-1) Il devient agressif envers vous ou un autre animal de la maison à la vue d’un chat dehors.
(+1) Votre chat ne réagit pas ou réagit peu lorsqu’il voit un chat à l’extérieur.
(+1) Votre chat s’intéresse avec curiosité tout changement dans la maison ou le quotidien,
ou n’en est aucunement affecté (nouveau meuble, rénovation, nouvel horaire, nouveau conjoint, etc.).
(+1) votre chat vous sollicite pour jouer ou fait des cabrioles
alors que vous êtes de mauvaise humeur et ne cesse que si vous retrouvez votre bonne humeur.


Intelligence sociale


(-1 =faible; +1 = moyenne; +3 = excellente)
C’est la capacité du chat à bien réagir en présence d’autres individus.
Comme le chat est une espèce solitaire à la base,
il faut admirer le fait qu’il peut s’adapter à la vie sociale de nos maisons.

(-1) Il se cache aussitôt que la visite entre dans la maison et ne sort que lorsqu’elle a quitté les lieux.
(Notez que, dans certains cas, un chat peut avoir eu un traumatisme expliquant cette réaction, qui n’a alors rien à voir avec son intelligence.
Dans un tel cas, n’enlevez pas le point).
(+1) Votre chat peut se coucher à la même place qu’un autre chat.
(+1) ) Il joue avec d’autres chats et animaux sans problème, et ce, même s’il peut se battre avec ceux-ci à d’autres moments.
(+1) ) il est curieux lorsqu’une nouvelle personne entre dans la maison,
mais il garde ses distances pour l’observer pendant quelques minutes avant d’aller la voir.
(Ne donnez pas ce point si votre chat va directement voir une personne qu’il n’a jamais vue sans aucune hésitation.
Bien que ce soit souhaitable pour nos chats de maison,
cela représente une certaine insouciance sociale de la part de cet animal solitaire et prudent de nature.)


Intelligence pratique


(0 =faible; 3 = moyenne; 6 = excellente)
Il s’agit de la capacité du chat à manipuler des choses ou à en comprendre le fonctionnement.

(+1) Votre chat abandonne rapidement la chasse au reflet de lumière ou au pointeur laser lorsqu’il voit qu’il ne peut pas l’attraper.
(Notez qu’il peut y avoir d’autres raisons expliquant ce comportement.)
(+1) Votre chat ouvre des portes.
(+1) ) Votre chat vous rapporte des proies ou des jouets.
(+1) ) Il réussit le test suivant : prenez une gâterie, montrez-la lui et, d’un grand geste,
cachez-la derrière votre dos. S’il va immédiatement la chercher dans votre dos, il passe le test.
(+1) Votre chat sort sa nourriture de son bol pour la manger ou utilise un Pipolino.
(+1) Il saisit des objets entre ses pattes.


Intelligence spatiale


(-1 =faible; 0 = moyenne; +3 = excellente)
C’est la capacité du chat à organiser son territoire et à le contrôler.
Elle est souvent en lien avec l’intelligence émotionnelle, car un chat qui n’arrive pas à contrôler son territoire
aura souvent de la difficulté à maîtriser ses émotions et à évaluer celles des autres.

(-1) Votre chat a déjà fait du marquage territorial dans la maison.
(Notez qu’il peut y avoir d’autres raisons expliquant ce comportement.)
(+1) Votre chat explore rapidement et à son aise un nouveau territoire.
(+1) Votre chat se frotte ou se couche sur un objet provenant de l’extérieur (sac à main, valise, soulier).
Cependant, soustrayez un point (-1) si votre chat a déjà uriné sur un objet provenant de l’extérieur.
(+1) Votre chat réussit le test suivant : présentez-lui un bol de gâteries, recouvrez le bol d’une feuille pour en cacher le contenu
et allez porter le tout dans une autre pièce.
Si le chat retrouve le bol, enlève la feuille et mange les gâteries, il passe le test.
(Si votre chat y parvient, il a probablement eu un bon pointage pour son intelligence pratique.)


Résultats


De -5 à 0. Votre chat est certainement un animal calme et posé, qui fait rarement des mauvais coups et qui peut parfois devenir anxieux lorsqu’un changement survient. Il a probablement été séparé trop tôt de sa mère (avant la 12e semaine), ce qui l’a empêché de parfaire son éducation.

De 1 à 12. Votre chat est dans la moyenne. C’est un bon chat qui se débrouille bien dans la vie, qui peut parfois être turbulent, voire présenter certains troubles de comportement, mais qui, dans l’ensemble, s’adaptera bien aux nouvelles situations. Il a probablement une bonne intelligence pratique et de communication, mais il a certaine faiblesse sur le plan émotionnel ou social.

De 13 à 17. Votre chat est particulièrement intelligent. Il sait comment obtenir ce qu’il veut et peut devenir très insistant. Ila probablement appris à vous manipuler à sa guise pour soutirer ce qu’il veut et rivalise d’ingéniosité afin d’ouvrir l’armoire où se trouvent ses jouets ou ses gâteries. C’est probablement un chat particulièrement tannant et aventurier.

De 18 à 20. Hum… Ou bien votre compagnon est l’Einstein des chats, ou bien vous êtes trop amoureux de lui!


Source : Magazine Animal











© Chatterie Jovisca