Votre animal a le droit de vieillir en beauté et en santé. Il importe que vous appreniez à détecter les principaux signes de l’âge
pour mieux prendre soin de lui et l’aider à traverser le temps dans la meilleure forme qui soit.


Outre le fait qu’il devient plus tranquille, le chat âgé connaît les mêmes bobos que les nôtres, sauf qu’il ne peut malheureusement pas nous confier ce qui ne va pas et où il a mal. Il est donc recommandé de consulter son vétérinaire, qui sait recommander la nourriture adaptée à un chat dont la vivacité et la santé commencent à faiblir. Bien sûr, un chat âgé peut être une force de la nature, se montrer énergique et survivre à ses congénères moins bien nantis. Tout dépend du code génétique et du système immunitaire de l’animal. Il est à noter que les chats de race vivent souvent moins longtemps que les chats communs.

Comme c’est le cas chez l’humain, vieillir se traduit, chez l’animal, par des changements progressifs que l’on peut facilement détecter. Si l’on sait y prêter attention, on pourra faire une prévention efficace qui permettre d’améliorer la santé, la qualité de vie de votre animal et d’augmenter sa longévité.

À partir de l'âge de 10 ans, un examen approfondi tous les six mois est recommandé. En effet, avec l'âge, le risque de développer une maladie s'accroît. Une erreur fréquente consiste à attribuer certains changements au vieillissement, alors qu'en réalité il s'agit des symptômes d'une maladie qui commence à se développer et que l'on peut soigner et guérir. En ce qui concerne les traitements, votre vétérinaire vous proposera une analyse de sang préalable pour s'assurer que le médicament n'entraînera aucune complication grave, par ses effets secondaires.




Les symptômes de la vieillesse


C’est à vous qu’il appartient d’offrir à votre chat une vieillesse digne et heureuse. Tout comme chez nos aînés, le rythme de vie du chat âgé est plus lent, son organisme se modifie et s’affaiblit. Il mange plus ou moins, selon l’animal, a tendance à se déshydrater et boit beaucoup plus qu’auparavant. C’est la raison pour laquelle il faut veiller à ce que son écuelle ne manque jamais d’eau fraîche.

Ses siestes se font de plus en plus fréquentes, et l’été, il passe de longues heures au soleil. L’hiver, frileux, il recherche la chaleur du foyer ou des radiateurs. Souvent, le chat âgé se montre plus affectueux et se blottit de façon explicite sur vos genoux ou bien se colle contre vous avec insistance, comme s’il avait besoin de se sentir davantage protégé et dorloté et qu’il désirait obtenir encore plus d’amour. Parfois il peut miauler sans raison apparente mais, s’il émet des cris stridents, ils peuvent signifier plusieurs choses qu’il vous fait savoir décrypter. Le poil de son menton blanchit, sa vue baisse, ses pupilles deviennent blanchâtres et voilées, son ouïe décline, et il peut devenir sourd, myope ou malvoyant.


Il est possible qu’il vomisse plus que la normale et fasse accidentellement ses besoins sur votre sofa. Il se peut également qu’il soit plus agressif avec les enfants et les autres animaux de la maisonnée avec qui il vit pourtant depuis son plus jeune âge. Il est fortement déconseillé d’acheter un jeune animal lorsqu’on est propriétaire d’un vieux chat, car il n’aura plus assez de patience pour supporter la turbulence du nouveau venu.


Les petits maux de la vieillesse


L’appareil urinaire
Le rein vieillit mal chez les carnivores. Lorsqu’un rein fonctionne mal, la capacité de concentration des urines est touchée en premier lieu. L’animal est alors porté à boire beaucoup plus que d’habitude.


La perte de poids :
En général, les chats âgés maigrissent. La perte de poids peut être due à un problème médical, tel qu'une hyperactivité de la glande thyroïde ou un mauvais fonctionnement hépatique ou rénal. Si les chats peuvent perdre plus de la moitié de l'usage des reins sans effet apparent, un problème de foie est plus grave. Consultez votre vétérinaire. S'il ne paraît y avoir aucune cause médicale à cette perte de poids, il est possible que votre chat ait tout simplement perdu l'appétit du fait que son odorat et son goût se sont émoussés. Encouragez-le en réchauffant sa nourriture. Un ralentissement de l'intestin laisse à penser que la nourriture doit être moins riche et comporter moins de protéines et de phosphore afin de faciliter la digestion.


La constipation
Fréquente chez les chats âgés, on peut la prévenir en ajoutant des fibres à la nourriture.


L'incontinence
En vieillissant, votre chat peut avoir du mal à contrôler sa vessie et ses intestins ou avoir les articulations trop raides pour sortir. S'il faisait jusqu'à présent ses besoins dehors, installez-lui une litière facile d'accès, à l'intérieur.


Les problèmes dentaires
Avec l’âge, les dents s’usent et ont tendance à se recouvrir de tartre. Ce dépôt contient des bactéries qui, en plus de provoquer la mauvaise haleine, peuvent causer des infections dans certains organes, notamment les reins (glomérulonéphrite) et le cœur (endocardite). Une bouche douloureuse et des articulations raides peuvent gêner le chat dans sa toilette. Aidez-le en le brossant.

5 sages conseils pour un chat âgé heureux


La formule pour calculer l’équivalence de l’âge de votre chat en années humaines:
Les deux premières années équivalent à 24 ans d’âge humain. Par la suite, chaque année représente 4 années d’âge humain. Donc un chat de 5 ans aura l’équivalent de 36 ans en âge humain. En définitive, un chat est considéré âgé à partir de 11 ans et gériatrique à 15 ans. Vers l’âge de 9 ou 10 ans, vous devez donc adapter l’environnement de votre chat avec ces quelques conseils :

Calme et quiétude dans la maison:
Si votre chat va à l’extérieur en milieu urbain, il y a très peu de chance qu’il atteigne l’âge d’or car son espérance de vie sera réduite d’une dizaine d’années. Si votre chat a été chanceux et a survécu aux dangers d’une vie de chat d’extérieur, il faudrait considérer le garder à l’intérieur dès qu’il est devenu âgé et ce même s’il demande d’aller dehors. Son désir de protéger son territoire extérieur l’amènera à affronter d’autres chats plus jeunes que lui, ce qui résultera en blessures et surtout en une hausse de son niveau d’anxiété généralisée. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’un chat âgé commence à faire du marquage urinaire dans le porte patio et les fenêtres pour tenter de compenser pour cette perte de capacité à défendre son territoire extérieur.

Bien boire et bien manger
L’âge affecte les chats de multiples façons. Une diminution de l’odorat et du goût est notable. Comme le chat doit sentir sa nourriture pour pouvoir la manger, il arrive souvent que l’âge amène une perte d’appétit qu’il faut surveiller. Rappelez-vous que si un chat cesse de manger et de boire pendant plus de 36 heures, c’est que quelque chose ne va pas et vous devriez immédiatement consulter un vétérinaire. Saviez-vous qu’en procurant une fontaine d’eau à votre chat, vous pourriez augmenter sa consommation jusqu’à 40% ? Une bonne hydratation est très importante et prévient une quantité importante de problèmes de santé. Or si les chats âgés sont plus vulnérables à la déshydratation, avoir une fontaine d’eau devient donc très important.

Au diable le stress
De plus, sa tolérance au stress est plus faible. Ainsi, certains événements qu’il pouvait tolérer avant, comme la venue d’enfants à la maison ou encore l’introduction d’un nouvel animal, peuvent soudainement créer des problèmes de comportement comme des besoins hors de la litière ou un tempérament plus agressif. Isoler votre vieux chat dans une pièce fermée avec sa litière et sa nourriture lors des fêtes de famille devient alors souvent une bonne idée.

Repenser l’espace en fonction de sa mobilité
Évidemment, avec l’âge sa capacité à grimper et bouger rapidement est affectée. Adapter la maison pour lui faciliter la vie devient essentiel. Avoir une litière à chaque étage devrait être la norme qu’importe l’âge de votre chat mais cela devient d’autant plus important pour un chat âgé qui n’aura peut-être pas le goût ou l’énergie de descendre 3 étages afin d’aller à la seule litière disponible dans la maison. Si l’accès à la litière est trop difficile ou son emplacement trop stressant, votre vieux chat pourrait bien décider que votre lit fera très bien l’affaire. Aussi, les chats âgés ont tendance à avoir plus de difficulté à rétracter leurs griffes. Il faut donc les tailler plus régulièrement pour éviter qu’il ne s’accroche partout dans les tissus.

De la hauteur, toujours de la hauteur!
Nous le savons, les chats se sécurisent en étant en hauteur pour surveiller leur environnement. Assurez-vous de faciliter l’accès à ces endroits en hauteur en ajoutant des rampes ou en réduisant la hauteur entre les différents paliers y menant. Pensez-y sérieusement. En adaptant vos habitudes et votre environnement pour votre chat âgé, vous augmentez son espérance de vie et vous profiterez ainsi encore longtemps de ses ronronnements si apaisants !

Le moment ultime


En l’amenant régulièrement chez le vétérinaire pour lui faire passer un bilan de santé, il y aura de fortes chances qu’il vieillisse sainement. Mais parfois, il est préférable de le faire euthanasier afin de lui éviter des souffrances inutiles, si son organisme est trop atteint par la maladie et que les médicaments ne parviennent plus à le soulager. Votre vétérinaire saura toujours vous conseiller judicieusement afin que vous preniez la meilleure décision pour votre animal, même si ce choix est déchirant pour vous.

Si, par contre, votre chat est robuste et en santé, il traversera sereinement toutes les étapes de la vieillesse jusqu’à son rendez-vous avec la grande faucheuse. Ainsi, un jour, vous vous rendrez compte que cela fait un moment que vous n’avez pas aperçu votre vieux compagnon. Vous le retrouverez alors inerte, comme s’il dormait profondément. Cependant, il ne respirera plus, et vous réaliserez avec tristesse qu’il est définitivement parti au royaume céleste des chats. Vous ressentirez alors un profond chagrin en le caressant et en l’embrasant pour la dernière fois. Mais votre peine s’estompera avec le temps puisque vous garderez, toujours vivants et intacts dans votre cœur, les précieux souvenirs qui vous rattachent à votre cher disparu.

Combien d'années vivent les chats ?

Même si la légende veut que les chats aient sept vies, nos charmants compagnons ne sont pas éternels.
Pour le chat, l'espérance de vie est d'environ 20.
Il n'est donc pas rare de voir des chats de 16 ou 17 ans.

Voici un tableau qui vous donnera une idée du vieillissement approximatif de ce petit félin comparativement au nôtre.

Je suis en forme pour mes 15 ans !!!
Age chat réel 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Age humain 19 24 28 32 36 40 44 48 52 56 60 64 68 72 76 80 84 88 94 100











© Chatterie Jovisca