Doit-on faire prendre des bains à son chat pour le laver? À moins que votre chat ne soit destiné à paraître dans des expositions, il n’a pas besoin de bain. D’ailleurs aucun chat, mis à part le chat turc du lac de Van, n’aime l’eau. Cependant, il est possible que vous ayez absolument besoin, de façon tout à fait exceptionnelle, de laver votre chat, s’il s’est roulé dans une substance nauséabonde, par exemple. Comment faire pour que cet exercice ne tourne pas à la catastrophe?

Certains propriétaires de chats trouvent absurde de baigner leur chat car, disent-ils, il est naturel pour les félins de maintenir leur pelage propre en se lavant eux-mêmes, et l’eau savonneuse ôte le sébum protecteur de leur fourrure en asséchant leur peau. Ces gens ont entièrement raison dans le cas de bains trop fréquents. Il existe toutefois des situations nécessitant un lavage occasionnel. Tel est le cas, par exemple, d’un chat qui se souille accidentellement, qui a une maladie de peau ou bien des parasites. Mais la plupart du temps, un bain deux fois par an suffit pour permettre au poil du chat de s’aérer et pour éliminer les peaux mortes. Bien que la croyance populaire veuille que l’eau terrifie le chat, ne soyez pas surpris d’apprendre que de nombreux individus qui ont été habitués très jeune au contact de l’eau n’en ont pas peur. Ils prennent même beaucoup de plaisir à se baigner, à jouer dans l’eau et à se faire bichonner par leur maître ou leur maitresse. Sachez qu’il ne faut jamais s’étonner de quoi que ce soit lorsqu’il s’agit de nos petits félins!



Le déroulement du bain


Prévoyez au moins une heure pour toutes les étapes. Avant tout, brossez le chat et, si nécessaire, démêlez les boules de poils dans son pelage avec vos doigts ; sinon, après le bain, elles seront nouées et il faudra les couper. Prévoyez trois serviettes éponges : une pour accueillir votre chat à la sortie du bain, la deuxième pour enlever le surplus d’eau et la troisième, que vous aurez fait chauffer quelques minutes auparavant dans la sécheuse, pour le sécher et le réconforter adéquatement.

Le chaton


Vous pouvez le baigner dans une bassine ou dans l’évier, mais prenez soin que l’eau ne lui monte pas plus haut qu’au cou, sinon il pourrait en respirer en se débattant et suffoquer, et de là, se forger le souvenir que le bain est une expérience redoutable. Assurez vous que l’eau n’est ni trop chaude ni trop froide en testant sa température avec la paume de votre main. Utilisez un shampoing spécial pour chat, doux et « sans larmes ». Faites mousser doucement le shampoing partout sur sa fourrure en lui parlant gentiment et en le maintenant fermement. Prenez garde de ne pas lui mouiller les yeux et les oreilles. Rincez-le bien à deux reprises avec le pommeau de douche ou avec le rince-légume s’il est dans l’évier ou dans une bassine. Aucune trace de shampoing ne doit subsister, car cela pourrait causer de l’irritation ou des démangeaisons. Utilisez un séchoir uniquement si celui-ci n’effraie pas votre chat et est peu bruyant. Réglez correctement le degré de chaleur de l’appareil et tenez-le à une distance respectable pour qu’il ne brûle pas la peau de l’animal.

Un chat plus âgé


S’il s’agit d’un chat plus âgé, je vous conseille de le toiletter dans la baignoire en veillant à ne pas mettre trop d’eau. Vous devez redoubler de prudence afin de ne pas vous faire mordre ou griffer. L’idéal est qu’une personne vous aide à le maintenir en place pour vous faciliter la tâche. Après le bain, brossez l’animal délicatement et souvent pour que l’humidité s’évapore plus rapidement. Nettoyer-lui les yeux et les oreilles avec une débarbouillette humide. Veillez à ce que la pièce soit tiède afin qu’il ne s’enrhume pas. Si votre chat tremble de froid, frictionnez-le et massez-le pour le revigorer. .



La manucure


Si une petite manucure s’impose, taillez-lui les griffes avec un coupe-ongle en pressant les coussinets. Faites très attention de ne pas les tailler trop court, car des veines se trouvent à l’intérieur des griffes et vous risqueriez de la faire saigner.

Les erreurs à éviter


Faites attention à ne pas asperger la tête du chat avec l’eau. Comme il respire normalement par le nez et non par la gueule, il aurait l’impression de se noyer s’il buvait « une tasse » accidentellement. Ne perdez jamais patience et conservez votre calme, sinon votre petit félin sentira votre nervosité Si, après une tentative infructueuse, vous voyez que votre chat a une peur panique de l’eau, vous pouvez le faire baigner par des professionnels dans un salon de toilettage, ce qui sera plus facile pour vous et occasionnera moins de tracas.

Source : Magazine Animal











© Chatterie Jovisca