Voici en quoi «gâter» votre chat pourrait le tuer.
En aucun cas vous ne devez lui offrir les aliments énumérés ci-dessous.




Nous le savons, les restes de table ne sont pas conseillés pour nos animaux de compagnie. Mais n’est-il pas tentant à l’occasion de leur donner de petites gâteries provenant directement du frigo? Il faut toutefois savoir que certains aliments sains pour nous sont en fait toxiques pour nos petits compagnons!

Les viandes crues
- À proscrire, car elles peuvent contenir des bactéries ou des parasites. La viande de bœuf est susceptible d’être contaminée par des bactéries de type E, coli, alors que le poulet cru, la peau et son jus ainsi que les œufs crus peuvent contenir des salmonelles et provoquer une gastroentérite sévère.

Le lait
- Beaucoup de gens offrent du lait à minou pour le gâter, mais il faut savoir que les chats adultes ne sont pas tous capables de bien le digérer. Une fois sevrés, les animaux qui ne boivent plus de lait perdent souvent la capacité de bien le digérer par suite d’une diminution des enzymes appelés lactases dans leurs intestins.

Les symptômes à surveiller
L’intolérance au lactose produit des crampes et parfois de la diarrhée.

Truc de vétérinaire
Si vous ne pouvez absolument pas résister, offrez-lui seulement une très petite quantité de lait (une cuillère à soupe au maximum), et ce, à l’occasion seulement.


Le raisin
- Qu’il soit frais ou sec, rouge ou vert, le raisin peut provoquer une insuffisance rénale aiguë chez certains chats. On ne connaît toujours pas le mécanisme d’action en cause et l’intoxication ne dépendrait pas d’une dose précise. En fait, certains animaux pourraient en souffrir même après l’ingestion de quelques raisins seulement.

Important
En cas d’ingestion, s’il s’agit de raisin, il est préférable d’être prudent et de contacter rapidement votre vétérinaire. Vous pourrez ainsi commencer immédiatement les procédures de décontamination dictées par ce dernier.

L’avocat
- Ce fruit est très mauvais pour plusieurs animaux, entre autres les oiseaux, les lapins, les souris et les chinchillas. Par exemple, chez les oiseaux de petite taille, l’avocat peut provoquer, après l’ingestion, une détresse respiratoire grave en moins de 12 heures, et le décès survient en général en moins de 48 heures.

L’oignon, l’ail et les échalotes
- Ces trois plantes comestibles peuvent provoquer, chez les chats et les chiens, des désordres sanguins tels que l’anémie en fragilisant et en faisant éclater les globules rouges.

Les symptômes à surveiller
Si votre animal semble faible et fatigué, qu’il respire plus rapidement et que son cœur bat plus vite qu’à la normal, il pourrait souffrir d’anémie. Le mieux est de consulter un vétérinaire dès que possible.

Truc de vétérinaire
Regardez bien la couleur des gencives de votre animal. Normalement d’un beau rose, celles d’un animal anémique sont en général d’un rose très pâle ou même blanchâtre. Si c’est le cas, il s’agit d’une urgence, contactez un vétérinaire immédiatement!

Le chocolat et la caféine
- Le cacao et le café (sous toutes leurs formes) sont parmi les aliments les plus toxiques pour votre chat. Leur ingestion peut provoquer de l’hyperexcitabilité, une irritation intestinale, des vomissements, des convulsions, une soif anormale ainsi que des anomalies du rythme cardiaque qui peuvent être fatales.


Attention
Le chocolat noir et le chocolat pour la cuisson sont plus concentrés, donc plus dangereux en petite quantité. les os, même ceux qui semblent solides, présentent un danger pour les animaux de compagnie, notamment pour les chiens, les chats et les furets, car ils risquent de perforer le système digestif ou de rester coincés dans l’œsophage, l’estomac ou l’intestin.

Les produits « sans sucre »
- Tous les produits et aliments contenant du zylitol, un succédané de sucre, peuvent induire des crises sévères d’hypoglycémie. Il faut faire attention à tous les aliments sucrés sans sucre sur le marché, gommes à mâcher, desserts et autres.

Les os
- Tous les os, même ceux qui semblent solides, présentent un danger pour les animaux de compagnie, notamment pour les chiens, les chats et les furets, car ils risquent de perforer le système digestif ou de rester coincés dans l’œsophage, l’estomac ou l’intestin.

Quoi faire si votre fidèle compagnon ingère un aliment toxique?


Dans les situations d’intoxication alimentaire, contactez le vétérinaire immédiatement.
Il vaut toujours mieux se faire aider par son vétérinaire.
S’il n’est pas disponible, on devrait vous rédiriger vers un centre vétérinaire d’urgence 24 heures.

Crampes et douleurs abdominales
Nombres d’intoxications alimentaires peuvent avoir comme symptôme des crampes ou des douleurs abdominales. Malheureusement, il est plutôt difficile de vérifier ces symptômes à la maison, car c’est bien souvent grâce à une palpation de l’abdomen faite par un vétérinaire qu’on obtient des réponses.

Ce dernier sera entre autre attentif aux symptômes suivants :
- Tensions abdominales anormales;
- Plaintes de l’animal pendant la palpation.

Gastroentérite
Puisque de nombreux aliments toxiques peuvent causer une gastroentérite sévère chez votre animal, il est important de savoir en reconnaître rapidement les symptômes afin de prendre les mesures appropriées.

Les symptômes à surveiller :
- Nausées (traduites par des lèchements de babines ou un salivation excessive)
- Vomissements
- Diarrhée
- Douleurs abdominales
- Anorexie






© Chatterie Jovisca