Vous avez surement déjà entendu dire qu’un chat a neuf vies?
Ou encore, qu’un chat retombe toujours sur ses pattes? Es-ce vrai?


1. Il n’est pas nécessaire de faire vacciner un chat d’intérieur.
Les risques que votre chat attrape des virus sont moins grands s’il reste à l’intérieur, mais rien ne garantit qu’il ne fera pas une fugue un jour, que vous n’adopterez pas un autre chat, que vous ne le ferez pas garder en pension ou hospitaliser, ou bien qu’une puce contaminée ne s’introduira pas dans la maison. Aujourd’hui, selon la souche, les vaccins ont une durée de protection pouvant s’étendre jusqu’à trois ans. Alors, pourquoi prendre le risque?


2. Les chats doivent boire du lait! :
Le seul lait dont les félins doivent s’abreuver est celui de leur mère. Le colostrum, très riche en protéines et en anticorps, est produit par la mère. Dans les 48 premières heures après la mise bas et revêt une importance particulière dans le développement du chaton. Ce lait constitue le meilleur « vaccin » à lui donner à sa naissance, à condition, bien sur, que la mère ait déjà été immunisée.


3. L’ail chasse les vers…
Oubliez les recettes à base d’ail que l’on trouve sur Internet et qui vous promettent de débarrasser votre chat de ses vers. L’ail ne constitue pas un traitement pour les vers, pire, il détruit les globules rouges des chats, ce qui peut provoquer de l’anémie! Pour éliminer les vers, il importe de procéder à une analyse des selles afin de connaître l’ennemi à combattre, puis d’utiliser des vermifuges efficaces et prescrits par votre vétérinaire.


4. Le lait donne des vers aux chats!
Le seul lait qui peut transmettre des vers aux chats est celui qu’ils ingurgitent de la mère lorsque celle-ci est parasitée. En effet, les larves peuvent être transportées par le lait maternel. Le lait que nous buvons couramment ne peut transporter aucun ver. En traitant la mère contre les vers en début de gestation, vous éviterez ce problème. Le principal parasite incriminé est le ver rond, Toxocara cati, et il se présente dans les selles du jeune chat sous la forme de petits vermicelles.




5. Un peu d’huile d’olive aide à faire passer les boules de poils!
Les amas de poils accumulés dans l’estomac ne pourront être élimés dans l’intestin que si vous donnez à votre chat de la gelée de pétrole (vaseline) ou de l’huile minérale. Les huiles végétales absorbées par le tube digestif n’auront aucun effet laxatif. Il en va de même pour l’huile de sardine. Brossez davantage votre chat et conservez votre huile vierge extra pour vos propres recettes!


6. Sans ses moustaches, le chat perd-il l’équilibre?
Tout d’abord, les moustaches ne sont pas des nerfs en trop, mais plutôt des poils plus raides, qui sont de deux à trois fois plus gros qu’un poil normal. Autre particularité, les poils des moustaches sont enfoncés trois fois plus profondément qu’un poil ordinaire, en plus d’être reliés à un groupe de terminaisons nerveuses très sensibles. Normalement, de chaque côté du museau, le chat possède quatre rangées horizontales de trois poils chacune. Le fait de couper les moustaches d’un chat ne provoquera chez lui aucune douleur particulière, il n’y a aucune raison qu’il devienne subitement fou ou qu’il ne soit plus capable de marcher en raison d’une soudaine perte d’équilibre! Cependant, l’arrachement d’une moustache s’avérera douloureux. En fait, un chat sans moustaches souffrirait surtout d’un handicap nocturne. Le rôle des ses 24 vibrisses étant principalement de détecter les courants d’air. Lorsqu’il se déplace, celles-ci sont si sensibles qu’elles peuvent détecter les plus infimes perturbations de l’air causées par un objet immobile. Ainsi, sans même lui toucher, les chats détectent l’objet et le contournent sans difficulté.


7. Les chats peuvent étouffer les bébés dans leur lit!
Jamais, de mémoire humaine, avons-nous eu connaissance d’un bébé mort asphyxié par un chat. Il faudrait que celui-ci pèse au moins 15kg et soit très peu affecté par les pleurs et les cris pour réaliser pareil méfait. Il est vrai qu’un chat peut être attiré par la chaleur d’un bébé ou l’odeur du lait s’écoulant d’une bouteille, mais la plupart des félins fuiront devant l’odeur d’une couche ou les gigotements d’un poupon.


8. Les chats ronronnent uniquement lorsqu’ils sont heureux!
Nous chérissons tous l’idée d’avoir un chat blotti sur nos genoux et ronronnant de bonheur en se faisant caresser. Il est important de savoir qu’un chat peut aussi ronronner lorsqu’il est blessé, lorsqu’il met bas et même à l’article de la mort. Le ronronnement devient alors une manière de communiquer une information qu’il s’avère primordial de bien décoder. J’ai souvent vu en clinique des chats souffrant de fractures ou de maladies débilitantes se mettre à ronronner, même en pleine douleur.


9. Les chats retombent-ils toujours sur leurs pattes.
Pour retomber sur ses pattes, un chat doit effectuer une chute de 50 à 150 cm du sol, car le temps de réaction pour redresser son corps varie de 0,125 à 0,5 s. Chez un chat de poids moyen une chute de 5 pieds (1,5 m) prend moins de 0,4 s. Lorsqu’il tombe de beaucoup plus haut, le chat absorbe normalement le choc avec son sternum plutôt qu’avec ses pattes.




10. Un chat qui va souvent dans sa litière souffre de constipation.
C’est une possibilité mais, dans la très grade majorité des cas, il souffre plutôt d’une infection urinaire qui devraient être traitée très rapidement. Ainsi, si votre minet passe plusieurs minutes par jour à la salle de bains et qu’il n’a pas de revue avec lui, méfiez-vous et observez-le. Utilisez une litière agglomérant pour mieux évaluer la quantité et le total des mictions et saupoudrez-la de bicarbonate de soude pour mieux dépister la présence de sang dans l’urine. Si vous avez un mâle, soyez doublement vigilant, car sa vie peut être en danger en moins de 48 heures.




11. Les chats aiment le sucré.
Contrairement aux humains et aux chiens, les chats détectent très mal le sucré. Ils ne font pas de différence entre de l’eau et une solution sucrée. En fait, les chats ne possèdent que 473 bourgeons gustatifs, comparativement à 1706 pour les chiens et 9000 pour l’être humain. Cependant, les chats ont une bonne perception du salé et sont en mesure de bien détecter tout ce qui est amer, ce qui caractérise plusieurs produits toxiques.

12. En cas d’allergie, il est préférable d’acquérir un chat à poil court.
Il est important de comprendre que personne n’est allergique aux poils; l’allergie concerne plutôt une rétine contenue dans le sébum, l’urine et la salive des chats. Les chats à poil court ne causent pas moins d’allergies que ceux à poil long, sauf peut-être les sphinx et les rex.


13. Des truffes chaudes sont signe de fièvre.
Est-il vrai qu’en touchant la truffe d’un chat, ou même le pavillon de ses oreilles, il est facile de déterminer s’il fait de la fièvre? Ou qu’un petit nez humide est signe de santé? Il n’en est rien! Un chat fiévreux et aux prises avec une rhinotrachéite peut très bien avoir des épisodes de fièvre ainsi qu’un nez humide qui « coule ». Votre perception de la chaleur du museau sera influencée par la température ambiante et non par des variations dans la thermorégulation de l’animal. Un chat couché au soleil peut très bien avoir le bout du nez chaud dans qu’il ne soit souffrant. À l’inverse, un minet malade souffrant d’hypothermie aura sans doute les extrémités un peu plus froides. Pour déterminer si un chat fait de la fièvre, seul le thermomètre rectal est efficace, et la normale devrait se situer entre 38°C et 39°C.


14. Toutes les chattes d’Espagne sont des femelles.
À l’inverse de la croyance populaire, les chats de couleur calico (écaille-de-tortue), que l’on appelle chattes d’Espagne, ne sont pas tous des femelles. En effet, bien que le gène de cette couleur soit associé aux chromosomes femelles, il peut y avoir des mâles calico (1 cas sur 3000). Toutefois, pour la plupart, ils sont stériles! Par ailleurs, il est vrai que la très grande majorité des chats Tabby de couleur orange (comme Garfield) sont des mâles mais, dans ce cas aussi, on peut trouver quelques femelles.


15. On calcule l’âge « humain » d’un chat en multipliant son âge réel par 7.
Les chats n’on pas neuf vies. De plus, en début de vie, ils vieillissent beaucoup plus vite qu’on le croit. Par exemple, à 3 mois, il a déjà 6 ans, à 6 mois, 10 ans, et à 12 mois, c’est un adolescent de 16 ans. À 2 ns, il aura déjà 24 ans. Pour connaître son âge « humain » par la suite, ajoutez quatre ans pour chacun des ses anniversaires. Ainsi, à 16 ans, votre chat aura atteint l’âge de 80 ans!


Source : Votre chat (John et Caroline Bower)









© Chatterie Jovisca